Ils coiffent leur képi blanc au 2e REG

RetourMise à jour : 28-06-2016 | Réf : 607 | 2235

Le 2e Régiment étranger de génie a accueilli, entre les 25 et le 28 juin 2016, 46 jeunes engagés volontaires du 4e Régiment étranger, le régiment « école » de la Légion étrangère, pour qu’ils franchissent l’ultime étape qui fait d’eux des légionnaires.

La « marche képi blanc »

Pour pouvoir porter le képi blanc, un légionnaire doit avoir fait une marche initiatique de plusieurs kilomètres en un temps limité. Ainsi, à travers les cimes du plateau d’Albion, en passant par Rustrel, Saint-Saturnin-les-Apt, Saint-Christol et Sault, ces jeunes engagés volontaires ont parcouru, dans la nuit de lundi à mardi, les 52 kilomètres qui les séparaient de leur képi blanc, la marque de leur état de légionnaire.

A la découverte des légionnaires sapeurs de montagne

Afin d'avoir un aperçu de leur future vie, plusieurs démonstrations et présentations leur ont été faites, par les légionnaires spécialistes du 2e REG: Neutralisaiton et destruction d'explosifs, groupement de commandos de montagne, plongeurs de combat du génie, organisation du terrain et franchissment, etc.

La RKB, cérémonie de Remise du Képi Blanc

Le mardi 28 juin 2016, au quartier Maréchal Kœnig, après avoir passé leur nuit à crapahuter, les 46 engagés volontaires sont devenus des légionnaires au cours de la fameuse cérémonie de remise du képi blanc. Après avoir juré de servir la France avec Honneur et fidélité, d’une seule voix, qui regroupe tous les accents de la terre, ils ont récité le code d’honneur du légionnaire.

Ils se sont vu remettre l'insigne de leur compagnie par leur commandant d'unité, le chef de corps et les cadres du 2e REG, ainsi que par les membres de l'Association des anciens de la légion étrangère de Vaucluse. 


Site Internet de l'Armée de Terre

Recrutement Légion étrangère



Képi blanc