21-06-2010 | Ref : 310 | 10886 |

Retour

Engins

Moyen léger de franchissement (MLF)

 

 

Le groupe ou la section de MLF permet aux formations de combat du génie, lors d'opérations comportant la traversée de cours d'eau, soit d'aider au franchissement autonome des unités toutes armes, soit d'assurer leur propre franchissement par moyens discontinus ou continus. Le MLF est aussi utilisé en tant que matériel d’appoint d’aide à la population.

Description sommaire

Le moyen léger de franchissement se compose de supports flottants sous la forme de bateaux, d'éléments de tablier, de platelage et de guide roues constituant le chemin de roulement ainsi que de propulseurs 40 CV bras long.

Caractéristiques numériques


Moyen léger de franchissement (MLF)
  • longueur : 13,55 m
  • largeur : 2,4 m
  • rayon de braquage : 10 m
  • hauteur : 3,23 m
  • masse : 13,66 t
  • vitesse maximale : 80 km/h
  • autonomie (nourrices) : 660 km

Perfomance

Il est possible de réaliser les ponts suivants :

  • pont leger : 85 m
  • pont normal : 71,24 m
  • pont renforce : 64,36 m
  • pont lourd : 60,92 m

Ils ont les caractéristiques suivantes :

  • débit : environ 150 véhicules/heure
  • délai de construction : 1compagnie de combat du génie construit 1 pont (64 m de pont léger 4/4, 50 m de pont normal 4/3 ou 43 m de pont renforcé 3/2) en 2h30.

Moyen léger de franchissement (MLF)


Site Internet de l'Armée de Terre

Recrutement Légion étrangère


Képi blanc