18-06-2010 | Ref : 271 | 51950 |

Retour

Structure du 2ème régiement étranger de génie

Le 2ème REG est fort de 920 hommes répartis en 6 compagnies dont trois compagnies de combat, une compagnie d'appui, une compagnie de commandement et de logistique et une compagnie d'administration et de soutien.
Les trois compagnies de combat possèdent un effectif de près de 130 légionnaires car les sections sont désormais ternarisées. Parfaitement aptes à combattre en zone urbanisée, les unités renforcent sans cesse leur compétence d'appui direct au combat dans un environnement interarmes.

Tous les moyens génie spécifiques et adaptés au milieu montagnard sont regroupés au sein de la compagnie d'appui. Cette dernière est composée de manière classique par les sections organisation du terrain (OT), obstacles (OBS), aide au déploiement (SAD) et bien entendu franchissement (MLF). Elle possède également la section équipement montagne (SEM) unique dans toute l'armée de terre. En effet, elle garantie la liberté de manœuvre de la brigade et son aptitude à engager des actions de contre-mobilité dans les conditions les plus extrêmes.

Le Régiment compte dans ses rangs un groupe de recherche humaine (GRH2) spécialisé dans le renseignement opérationnel. Ses membres, tous sélectionnés selon des critères spécifiques, sont bien entendu des montagnards hautement qualifiés, mais également des spécialistes capables d'utiliser les techniques d'action dans la profondeur les plus diverses, allant de l'infiltration offensive en kayak jusqu'à l'exfiltration sous voile en parapente. Des plongeurs du DINOPS (détachement, d'intervention nautique opérationnel) et le groupe régional d'intervention nedex (GRIN), expert dans la détection et la neutralisation des mines et pièges, viennent compléter les équipes spécialisées du corps. La section pionnier de Canjuers représente un autre spécificité du Régiment. Détachée auprès du Groupement de camp, elle participe activement à la remise en état de l'infrastructure et bien entendu à la création ou réfection des pistes de l'emprise militaire.


Site Internet de l'Armée de Terre

Recrutement Légion étrangère



Képi blanc